monjouet

Vous avez l’impression que vos enfants disputent tout le temps ? Votre ainé n’aime pas son petit frère ? Sachez que les disputes entre frères et sœurs est une chose tout simplement normale, il faut juste savoir comment et quand intervenir.

Inévitable ou presque, la rivalité entre frère et sœur est en quelque sorte un pas vers la vie en société, c’est normal et constructif, permettant au petit de s’apercevoir qu’il n’est pas seul au monde. C’est le début de son intégration dans les réseaux sociaux qui deviendront son quotidien. Elle remonte quelques fois à la personnalité de chaque enfant, et dans d’autres cas elle est due à de la jalousie, en pensant que l’on aime moins et plus l’écart d’âge est réduit entre les enfants, plus la rivalité va être importante !  

Préparer à l’avance l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur

Surement on ne va demander l’avis ou l’autorisation du premier enfant pour avoir le deuxième, mais il faut l’associer et l’intégrer à la grossesse la maman à la limite de son âge, son caractère, sa sensibilité, juste en lui demandant de parler au bébé même s’il n’est encore né, l’imaginer, penser à préparer son lit.

En tant que parent , comment se comporter?

« Ma sœur n’aurait jamais dû naître », « Mon frère a plus de chance que moi », ou bien « C’est lui qui a commencé » des phrases qui affolent la plupart des fois les parents, qui se trouvent au milieu des enfants sont souvent dans une quête de la justice absolue. Donc il est important de comprendre aux enfants qu’il est parfois impossible de tout faire de façon identique et en même temps pour eux, et de poser des limites dans la maison : on s’insulte pas, on ne se tape pas etc.

Finalement voici quelques petits conseils pour remédier à ce problème :

- Évitez de comparer les enfants, de relever que l’un deux et est supérieur ou excellent dans un domaine que l’autre.

-Essayez de passer des moments en tête à tête avec chacun d’eux.

-Incitez vos enfants à parler et à discuter de leurs sentiments.

-Évitez de toujours jouer le rôle de l’arbitre : les enfants doivent apprendre à régler leurs désaccords entre eux, de plus en plus souvent à mesure qu’ils grandissent.