monjouet

L’alimentation du bébé au cours de sa première année est une étape très sensible. Vous avez vécu l’expérience réussite de la première tétée, du premier biberon, maintenant c’est le tour d’introduire de différents aliments dans les repas du bébé. Donc quand commencer ? Quels aliments à introduire ? Comment protéger l’enfant contre les allergies ?

Le premier an du petit, se divise en deux :

Etape 1 :0 mois – 6 mois.

Etape 2 :6 mois – 12 mois.

La première étape, c’est là où vous allaitez toujours le petit, il tire tout dont il aura besoin du lait. Privilégier d’allaiter le bébé naturellement, parce que le lait de la mère contient une quantité importante d’éléments nutritifs essentiels, facile à digérer, contient des anticorps et plus, pour le bénéfice des bébés.

La 2ème étape, et à l’âge de 6 mois, le bambin sera prêt à consommer d’autres aliments, parallèlement avec son allaitement (Jusqu’à 2 ans environ).

Comment puis-je connaitre si mon bébé est prêt à manger?

Ne vous inquiétez pas, le bébé va vous aider en faisant des signes qui montrent qu’il est prêt à gouter de  nouveaux éléments (Aliments solides) : Il semble avoir faim plus qu’habitude, il se tient la tête droit et peut s’assoir sans aide, commence à s’intéresser aux aliments quand les autres mangent, il ouvre grand la bouche quand vous lui offrez à manger etc.

Comment introduire un nouvel aliment et protéger mon bébé contre les allergies?

-Placez une petite quantité de nourriture au bout d’une cuillère pour la présenter au petit, mettez la sur ses lèvres et non pas sur la bouche que s’il l’ouvre.

- Il est préférable de présenter les aliments en format liquide pour la première fois.

- Si jamais le bébé refuse d’avaler ou n’aime pas un aliment, vous pouvez toujours ressayer plus tard.

-Donnez le même aliment pendant 3 à 5 jours avant vestidos de verano d’introduire un nouvel aliment.

-N’offrez pas des aliments mélangés, pour que si jamais il  y a une allergie, vous serez en mesure de détecter facilement la source.

- Les signes d’allergie comprennent les éruptions, les boutons, les vomissements, la diarrhée ou des problèmes respiratoires. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin.